Официален блог на WebEKM EKM очаквайте сайта онлайн скоро.

Download Free Templates http://bigtheme.net/ free full Wordpress, Joomla, Mgento - premium themes.

Towering - Obscuring Manifestation

Écrit par Brutal le .

Towering est un groupe de death assez récent puisqu’il est formé en 2014 par Thom J.S et Christnacht. Le premier officie en tant que vocaliste et assure des parties à la gratte, le second est aussi au poste de guitariste. Les deux membres sont ensuite rejoints par Necrovorator à la basse ainsi que Wargod derrière les fûts.. Le lineup au complet, le groupe bosse sur sa première démo autoproduite. "Towards Fate" voit donc le jour en 2016 puis Wargod sera finalement remplacé par Mortem en 2017.

Trois ans plus tard et quelques bonnes affiches à son actif, le groupe sort son premier disque chez Dolorem Records. Avec une durée d’environ quarante minutes pour sept titres, l’opus s’annonce dense avec des titres généreux. Passé l’introduction que j’ai trouvée personnellement excellente, "The Poison Of Man" déboule. Pas de surprise ici, on a le droit à un bon gros death bien grassouillet et plutôt rapide mais très aéré notamment grâce à une gratte très mélodique sans non plus tomber dans l’excès et sans délaisser la lourdeur voulue par le style. On reste dans un style purement death et on ne s’éloigne pas trop du registre mais Towering innove avec de bon gros riffs couplés à une rythmique nerveuse qui viennent dénoter avec les passages plus « mélo » si j’ose dire. Coté chant Thom ne manque pas de puissance. A défaut d’avoir un growl lourd et caverneux le chanteur nous gratifie d’une prestation exceptionnelle avec un chant écorché au possible et ultra efficace. Je suis vraiment fan de ce timbre et j’ai l’impression que tout vas bien de pair avec le reste des compos.

"Growing Seeds Of Agony" prend ensuite la relève, toujours avec des sonorités mélodiques qui contrebalancent avec le riffing lourd et bien nerveux. "Monuments To Our End" quant à résume bien l’étendu du talent de Towering et image parfaitement ce que je disais plus haut. Le titre est généreux avec des passages ultra rapides et d’autres plus lents et lourds. Le chant de Thom bien appuyé ne laisse pas indifférents, avec un final en total raccord avec le reste et une légèreté bienvenue. L’ensemble est cohérent, fluide et sans redondance malgré un temps de lecture assez généreux.

Ce genre de groupe c’est vraiment ce qu’il manque à la scène j’ai l’impression. Tout comme Svart Crown ou encore Melechesh même si ce sont deux groupes totalement différents mais qui apportent un renouveau avec de nouvelles sonorités. A l’image d’"Nganda" de Svart Crown qui reste un de mes titres favoris du groupe avec son intro qui ne sort de je ne sais ou. Ou Melechesh avec son "Multiple Truth" et les sonorités orientales qui dégagent une aura bien particulière et contribue à forger une identité propre au groupe ce qui le différencie parmi la pléthore de formations existantes, Towering fait partie de cette nouvelle génération qui apporte un peu de fraicheur à notre style préféré tout en gardant le coté brut de décoffrage cher à nos petites cages à miel. Dolorem Records nous signe encore un bon petit groupe ici, et il faudra le surveiller de près car mon petit doigt me dit qu’ils n’ont pas fini de faire parler d’eux.

 
note5

Onlain bookmaker bet365.com - the best bokie